OMiPLU C’EST QUOI ?

OMiPLU veux dire Outil de Migration des PLU.

Cette boite à outils va vous simplifier la vie dans l’organisation de la numérisation de vos documents d’urbanisme (PLU, PLUi, PSMV) puisqu’elle vous permet d’obtenir un document d’urbanisme compatible avec les normalisations du Conseil National de l’Information Géolocalisée (CNIG) et téléversable sur le Géoportail de l’Urbanisme (GPU)

Présentation d’OMiPLU lors de SIG 2021[live] le 14 octobre 2021

Etude de cas

Exemple du PLUi de Marseille Provence

Le PLUi de Marseille Provence de la métropole Aix-Marseille Provence est issu d’un modèle de donnée propre au territoire et comportant 68 couches d’informations.

Comment passer de 68 couches à 11 couches d’information dans le modèle de données du CNIG ? Sachant que la collectivité souhaite conserver son propre modèle de données pour la saisie et les mises à jours.

Le temps estimé pour réaliser la migration entre les deux modèles de façon manuelle est d’environ 4 à 5 jours pour la totalité des couches avec un grand risque d’erreur due aux nombreuses manipulations nécessaires.

Comment ça marche ?

OMiPLU est une suite de script dans une ToolBox ArcGISpro d’ESRI développée en Python permettant simplement l’utilisation des quelques paramètres pour transformer votre PLU en données compatibles avec les standards CNIG PLU

  • Les données en entrée
    • issues du modèle de données propre à l’organisation
  • Un fichier de configuration
    • simple à éditer, sous forme de tableau
      • identifier les champs à récupérer
      • identifier les couches CNIG correspondantes
  • Des paramètres de la ToolBox
    • permettant de renseigner des éléments indispensables au modèle CNIG
  • Les données en sortie
    • Votre géodatabase au format CNIG

Que fait le script exactement ?

  1. Récupération des paramètres saisis dans le ToolBox
  2. Création d’une géodatabase temporaire (copie de l’originale afin de ne pas compromettre les données sources)
  3. Récupération des informations de configuration ligne par ligne
  4. Calcul de IDURBA
  5. Ajout des champs nécessaires et écriture des informations correspondantes
  6. Création à la volée par un script indépendant de la géodatabase CNIG qui va recevoir les données
  7. Association des données entre la géodatabase temporaire et la géodatabase CNIG
  8. Ajout dans les tables DOC_URBA et DOC_URBA_COM des informations saisies dans la ToolBox
  9. Nomination de la géodatabase de sortie en fonction de l’état du document
  10. Création d’un rapport d’exécution

OMiPLU c’est aussi des outils supplémentaires !!!

Bonus

Je me permet de vous partager une astuce pour le traitement des noms de fichiers. J’utilise un outil très complet que certains connaissent peut-être Bulk Rename Utility. Je n’ai strictement aucun lien avec eux mais c’est juste que je trouve cet outil très complet.

Il existe aussi un GitBook géré par le groupe de travail sur la dématérialisation des documents d’urbanisme du CNIG qui recense tous les outils utiles à la gestion d’une archive destinée au Géoportail de l’Urbanisme